Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rendez Nathan à sa famille

Rendez Nathan à sa famille

Nathan est un bébé de 12 mois atteint d'une ostéopénie privé de ses parents et de sa famille depuis 9 mois

Nous pensions que la justice et les services sociaux protégeraient Nathan. Nous avons découvert l'arbitraire et l'indifférence.

Pourquoi Nathan atteint d'une maladie de fragilité des os qui est désormais diagnostiquée par l’hôpital de référence en matière de maladies osseuses infantiles (Necker Paris) continue à être placé par la justice ?

Pourquoi les services sociaux de protection de l'enfance continuent à proposer à la Juge des Enfants un placement en famille d’accueil ?

Pour répondre à ces questions, nous avons cherché à comprendre ce à quoi nous sommes confrontés...

Ce que nous avons lu et compris nous glace le sang, et il est important que les informations soient relayées pour que les citoyens soient informés de la réalité dramatique des placements. Des placements qui se réclament pourtant de « l’intérêt de l’enfant ».

Nous ne sommes pas une situation isolée mais les victimes d'un système effrayant.

Nous sommes un pays dit "de droits"...Pourtant, nous avons pu lire dans un rapport remis à la Juge un reproche pour avoir engagé des procédures d'appel et de cassation ...ainsi, selon les services d'aide sociale à l'enfance, nous ne devrions pas nous battre pour récupérer notre enfant...

Qui protège-t-on, en fait ?

Certainement pas Nathan qui grandit depuis 7 mois dans une pouponnière sans aucune raison valable.

Le principe de précaution ne peut supprimer la présomption d'innocence et exige des investigations médicales rapides... Or, nous observons que la justice prévoit plus de 6 mois pour que les experts rendent un rapport sur des faits médicaux déjà établis par des médecins de référence nationale...

Où sont la protection et l'intérêt de l'enfant dans ces décisions ?

Les témoignages sont nombreux

Un ancien juge des enfants Michel Huyette, à l’origine d’un guide de la protection judiciaire de l’enfant, ose dénoncer : https://comitecedif.wordpress.com/2012/12/24/un-juge-des-enfants-ose-parler-de-dysfonctionnements-de-la-protection-de-lenfance/

Les victimes tentent de se faire entendre et médiatisent :

http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/accuse-a-tort-de-maltraitance-un-couple-perd-la-garde-de-leur-fille_991283.html

Cas similaire à Nathan:

http://www.midilibre.fr/2015/05/21/bagnols-tymeo-rendu-a-ses-parents-avec-les-excuses-de-la-juge,1164215.php

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/accuses-a-tort-de-maltraitance-ils-recuperent-leurs-jumeaux_1066717.html

Mais le système de la protection de l'enfance n'évolue pas !

Michel Huyette écrit : « ..dans aucune autre juridiction le droit n’est autant malmené que dans les procédures de protection de l’enfance conduites dans les tribunaux pour enfants. Nulle part ailleurs il n’y a comme ici besoin d’argumenter, de justifier, d’exiger ou de menacer pour obtenir le respect scrupuleux des règles légales élémentaires. Le seul argument développé par des travailleurs sociaux en devient presque idéologique : il s’agit de celui d’un « intérêt de l’enfant » que les acteurs de la transformation sociale et de la désintégration familiale manient sans avoir la moindre considération pour le principe de subsidiarité. Lequel principe n’admet une compétence étatique en matière de prise en charge de l’enfant que si l’institution familiale a échoué dans sa prérogative première. Si intérêt de l’enfant il y a c’est celui de vivre et de se développer dans le cadre familial ».

Lisez aussi l'article sur ce blog

«Nous ne sommes pas les seuls à nous inquiéter du sort des enfants placés »:

http://rendez-nathan-a-sa-famille.over-blog.com/2016/03/nous-ne-sommes-pas-les-seuls-a-nous-inquieter-du-sort-des-enfants-places.html

Ecrivez nous pour nous envoyer vos témoignages: bebe_place_illegalement_isere@yahoo.fr

Nous pensions que la justice et les services sociaux protégeraient Nathan. Nous avons découvert l'arbitraire et l'indifférence.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article