Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rendez Nathan à sa famille

Rendez Nathan à sa famille

Nathan est un bébé de 12 mois atteint d'une ostéopénie privé de ses parents et de sa famille depuis 9 mois

Et si c'était votre enfant ? Et qu’il vous était retiré à 3 mois …

3 juillet 2016

Et si c'était votre enfant ?

Et qu’il vous était retiré à 3 mois …

Vous commencez une nouvelle vie avec votre bébé, le premier, c'est votre merveille...et puis un jour du mois d’aout, il pleure plus que d'habitude, il semble avoir mal à la jambe, vous n'arrivez pas à le calmer, vous vous inquiétez et partez consulter à l’hôpital le plus proche, votre pédiatre étant en vacances et là, votre vie se transforme en cauchemar.

Tout d'abord, les médecins vous expliquent peu et vous considèrent avec distance, ils vous parlent de suspicion de maladie de votre enfant, ou d' « évènement non accidentel »... vous êtes inquiets, passez vos journées à l’hôpital, vos nuits...quel est le diagnostic ? Vous vous dites qu'il ne marchera peut être jamais ? Enfin, ils vous disent que bébé ne semble pas malade, vous êtes tout content puisqu’ils avaient parlé de « maladie des os de verre », puis ils ajoutent qu'ils vont faire un signalement parce qu'ils ne savent pas quelle est l'origine des lésions... Non ! Ils ne vous soupçonnent pas ... mais ils doivent signaler.

Puis la machine s'emballe, vous êtes en état de choc. On place votre bébé provisoirement, par précaution, dans l'attente d'examens médicaux complémentaires. Et les mois passent …

Les services de l’aide sociale arrivent et bébé vous est enlevé...on vous dit de ne pas vous inquiéter et finalement on vous laisse le voir 2 heures par semaine...il n'est plus possible de l'allaiter. Bébé n'a pas encore 3 mois !

Vous n'avez rien fait; il faut donc se battre. Vous prenez contact avec le centre français de référence des maladies osseuses, l'hôpital Necker à Paris, qui après examens, diagnostique une« ostéopénie » à votre bébé ; il a les os fragiles.

Vous pensez être sorti d’affaire …on est en décembre, Bébé a déjà 7 mois !

Mais non, car entre temps, le Juge d’Instruction saisi par la Procureur a ordonné des Expertises Judiciaires, attendues pour mars … Nathan aura 10 mois, c’est inconcevable…

Comment la Justice peut placer un enfant en pouponnière à 3 mois "dans l'attente d'examens médicaux complémentaires" et attendre l’avis d’experts pendant plus de 7 mois, sans organiser elle-même des examens médicaux sérieux, et en ne tenant pas compte des résultats obtenus par le centre hospitalier de référence?

Les grands-parents de Nathan demandent un droit de visite : la Juge des Enfants refuse par absence de magistrat disponible pour organiser une audience ...

Le Juge d'instruction obtient les résultats des expertises judiciaires début avril : le médecin sapiteur conteste le diagnostic d'ostéopénie de ses collègues du centre de référence national de l'hôpital Necker, par défaut de publication scientifique … Nous apprenons qu’il aura facturé 1 seule heure de travail pour mettre en défaut 3 avis et 2 consultations de Necker confirmant cette fragilité osseuse.

L’hôpital Necker a émis 3 avis, vu Nathan 2 fois en consultation, fait pratiquer une densitométrie qui mettra plusieurs heures à être réalisée et finissait son rapport du 22 février par "les fractures peuvent dans le contexte être expliquées par des gestes de la vie quotidienne".

Où est l’intérêt de Nathan ? Qui préserve le droit et l’intérêt de nos enfants ?

En mai, le papa de Nathan a appris qu'il souffre lui aussi d'une ostéopénie et d'une ostéoporose et d'une carence en vitamine D, une recherche d’origine ou de maladie familiale est en cours…

Nous continuons obstinément … en Juin, nous obtenons des rendez-vous au centre de référence de proximité, qui au vu du dossier médical de Nathan, estime nécessaire de compléter les examens … Nathan a déjà fêté ses 1 an ! ... Les services sociaux refusent de les organiser par absence de personnel de surveillance.

A la dernière audience devant le Juge de Enfants ce lundi 20 juin 2016, l'ASE préconise un placement en famille d'accueil en réduisant les visites aux parents ... pour que bébé s'installe avec sa nouvelle famille...pourtant les travailleuses familiales rapportent une grande joie de Nathan à retrouver ses parents, qu'il câline et avec qui il joue énormément. Le bébé se sent en sécurité avec ses parents.

C'était un placement provisoire « en attente d’examens complémentaires » !

C’est devenu une bataille d’experts et de travailleurs sociaux.

La Juge des Enfants vient de statuer … Notre cœur a failli s'arrêter. Nathan va être placé en famille d'accueil !

Au vu des éléments d'observation du service gardien et du bilan des visites à domicile particulièrement positif sur la qualité du lien parents-enfant et les compétences parentales, la perspective d'un retour de Nathan au domicile de ses parents est envisagé. Mais pas tout de suite...

Les visites à domicile de 4 heures sont maintenues et doivent passer progressivement à une journée entière partiellement médiatisée, après septembre.

Une MIJE (mesure d'investigation judiciaire éducative) est ordonnée (enfin) pour « évaluer la personnalité des parents, le lien parents-enfant, les étayages éducatifs et familiaux possibles dans l'hypothèse d'un retour ». Rapport attendu pour mars 2017... en raison de la période estivale.

Elle est longue la période estivale et Nathan ne sera pas avec nous cet été non plus...En mars, Nathan aura 1an et 10 mois !

Le temps n’aurait donc pas la même valeur pour tous ?

Pourquoi personne ne prend en compte les résultats du centre de référence national ?

Blog : http://rendez-nathan-a-sa-famille.over-blog.com/

Facebook : https://www.facebook.com/www.helpnathancom/

Et si c'était votre enfant ?  Et qu’il vous était retiré à 3 mois …

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Angelilie 15/06/2017 21:14

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. lien sur mon pseudo. au plaisir